Non classé

La consultation publique : un incontournable pour votre planification stratégique municipale

 Décider de l’avenir d’une municipalité n’est plus seulement l’affaire des élus ou des acteurs économiques d’un territoire. C’est devenu l’affaire de tous.

Les citoyens ont désormais leur mot à dire sur le développement économique de leur milieu de vie. Et ils sont de plus en plus nombreux à vouloir assister aux consultations publiques organisées dans leurs municipalités respectives.

Vous êtes dirigeant.e d’une ville/MRC et vous comptez démarrer une  planification stratégique ? Ne négligez pas cette étape. Il s’agit d’un véritable pilier de votre démarche.

La consultation publique vous aide à cerner l’identité de votre municipalité

Déterminer le positionnement stratégique de votre municipalité constitue la base de votre plan stratégique. Quelle est sa vision ? Sa différence ? Ses atouts et ses valeurs ? Cette identité unique, vous ne pouvez pas la créer de toute pièce, comme préalable à votre réflexion. Il vous faut saisir la réalité telle qu’elle est vécue et ressentie par toutes les parties prenantes de votre écosystème, et notamment par ses habitants.

La consultation publique est aussi une occasion de faire ressortir les problématiques de certains groupes sur le terrain. Ou encore d’identifier des opportunités méconnues ou sous-estimées par les différents acteurs « traditionnels » du développement économique.

 

Elle constitue un gage de transparence  

Aujourd’hui, il serait mal vu de statuer sur l’avenir de votre municipalité sans avoir recueilli l’avis de tous les acteurs. La consultation fait office de preuve que tout le monde a pu s’exprimer, même si toutes les idées ne sont pas retenues par la suite. Si vous la refusez, vous risquez des levées de boucliers lors de la validation de votre plan stratégique en conseil municipal.

Dans le même esprit, la consultation publique donne sa légitimité à votre plan stratégique. Grâce à elle, le plan exprime une volonté collective, et statue sur les axes de développement économique au-delà des aléas politiques et des changements électoraux. Les citoyens ont besoin de transparence vis-à-vis d’une stratégie qui aura des impacts concrets sur leur qualité de vie. Sans compter le fait que son application sera en partie financée par leurs taxes.

 

Elle favorise l’acceptabilité du plan stratégique

La consultation publique permet aussi aux citoyens de s’approprier le plan stratégique de leur ville. Plus ils s’impliquent, plus ils ont tendance à dire que c’est aussi leur plan. Que c’est l’expression d’une volonté partagée, et pas un ensemble d’orientations imposées par une administration.

Pour vous, dirigeant ou dirigeante d’une municipalité, la consultation est un moyen de mobiliser tous les acteurs de votre écosystème vers un horizon commun. De créer un momentum en récoltant des propositions qui seront retravaillées par la suite avec un groupe plus restreint, pour aboutir à une vision des plus ambitieuses.

La consultation publique est au cœur de la démarche d’accompagnement d’Espace Stratégies pour chaque planification stratégique municipale. Grâce à notre approche stratégique et à nos techniques d’animation innovantes, nous sommes aux côtés des villes et MRC qui souhaitent faire ressortir le meilleur de leur réflexion collective.

Besoin d’aide pour dessiner le futur de votre municipalité ?

> Contactez nos experts

 

 

L’après COVID-19 |3 tendances qui façonnent les municipalités du Québec

L’après COVID-19 va-t-il profondément modifier le visage économique des MRC et municipalités du Québec ?

Une question qui préoccupe aujourd’hui beaucoup de maires, mairesses, directeurs et directrices générales de MRC au Québec.

Loin de bouleverser le développement économique, la pandémie a plutôt accéléré certaines tendances déjà à l’œuvre depuis quelques années. Mais quelles sont ces tendances ? Et surtout, comment les intégrer dans votre stratégie pour dessiner le futur de votre municipalité ?

Notre associé fondateur, Jocelyn Gagnon, a exposé son point de vue lors d’un panel organisé aux assises de l’Union des municipalités du Québec en mai dernier.

Voici, en résumé, les pistes qu’il propose pour faire de votre ville/MRC un territoire attractif pour les acteurs économiques et la communauté.

 

Bâtir sur les nouveaux paradigmes nés de la transformation numérique

 L’augmentation du télétravail est un des phénomènes marquants de la pandémie. Et il est là pour rester, du moins dans un format hybride en alternance avec le présentiel. Le travail à distance s’accompagne également d’une prise de conscience collective : le savoir est accessible et le travail du bureau possible depuis n’importe où. À condition d’avoir une couverture internet de qualité.

Les municipalités de demain sont celles qui emboiteront le pas des entreprises en matière de transformation numérique. Celles qui offriront un environnement numérique stable et de haute performance. Les gouvernements fédéral et provincial se sont d’ailleurs engagés à améliorer l’accessibilité de l’internet haute vitesse dans la province d’ici l’automne 2022. L’augmentation significative de la bande passante dans certaines municipalités est un prérequis indispensable pour accueillir des entreprises dont les volumes de données échangées quotidiennement sont considérables, et les équipements de plus en plus intelligents.

Pour que des travailleurs suivent ces entreprises et choisissent de s’installer, les villes/MRC de demain repenseront aussi leurs milieux de vie. L’objectif étant de faciliter leur travail en dehors de chez eux — lorsque nécessaire — dans un cadre convivial et propice à la collaboration. On pense ici à la création d’espace tiers ou de travail partagé, disponibles à la journée par exemple.

 

Collaborer avec les municipalités du Québec limitrophes pour créer un écosystème accueillant

 L’approche collaborative (ou travail en réseau) est une tendance grandissante dans le milieu municipal ces 10 dernières années. Elle consiste à arrêter de considérer les villes environnantes comme des rivales, ou de voir la ville centre comme celle qui draine toutes les ressources du canton/de la région.

La réalité pour une petite ou moyenne municipalité, c’est qu’il est impossible d’avoir tous les services sur son territoire. D’être capable d’offrir des soins de santé, un panel de commerces, une vie culturelle ou d’autres atouts pour ses habitants, et des ressources de qualité aux entreprises pour rester attractive.

La compétition entre les territoires ne se joue plus au niveau du Québec : elle est désormais mondiale. Les municipalités voisines ont donc intérêt à se parler, à mettre en commun leurs forces, et à partager leurs stratégies pour construire des milieux de vie dynamiques et concurrentiels. Pour beaucoup d’entre elles, ce rapprochement constitue un profond changement de mentalité. Mais les villes qui resteront de côté risquent de manquer le prochain train du développement économique.

 

Effectuer une planification stratégique municipale, avec ses citoyens

« Les tours à bureaux, c’est du passé ». « Maintenant, les gens vont tout acheter en ligne ». Ce type de déclarations entendues pendant la pandémie révèle un réflexe commun en temps de crise : on a tendance à surestimer les changements à court terme et à les sous-estimer sur le long terme. Mais les changements économiques et sociaux se placent plutôt dans un continuum d’évolution. Ils prennent du temps. D’où la nécessité d’avoir un plan stratégique pour les intégrer dans nos municipalités de demain.

Après avoir géré la crise en urgence, l’heure est à la réflexion sur le futur de nos villes. De prendre du recul sur ce qui s’est passé. D’identifier les nouvelles opportunités qui se dégagent des bouleversements vécus. Quelle vision pour votre territoire ? Pour vos acteurs économiques et pour votre communauté ?

De plus en plus de citoyens veulent participer aux planifications stratégiques municipales. Lors d’une consultation que nous avons organisée pour la planification stratégique d’une des 10 grandes villes du Québec, le taux de participation a été 20 fois supérieur aux attentes. Cette implication citoyenne est une nouvelle composante autant pour les municipalités, que pour les développeurs économiques qui les accompagnent.

 

Vous êtes à la tête d’une municipalité et vous aimeriez être accompagné dans cette période de planification stratégique municipale ? N’hésitez pas à contacter notre équipe pour en discuter.

Le citoyen : un acteur grandissant du développement économique

Aujourd’hui, le développement économique d’un territoire ne se limite plus à sa croissance. Il est plutôt synonyme d’une amélioration des conditions de vie de ceux qui l’habitent ou y travaillent. Dans cette logique, les quartiers, les villes ou les régions sont de plus en plus nombreux à solliciter l’avis des citoyens lors de leurs réflexions stratégiques. En quoi cette démarche est-elle pertinente ? Et comment s’assurer de bien collecter cette parole citoyenne ? Comment cette participation enrichit-elle le rôle du développeur économique ?

La consultation citoyenne comme levier de planification stratégique

Phénomène relativement nouveau dans le cadre du développement économique, la consultation citoyenne a deux avantages pour les collectivités.

  • C’est une opportunité de décider ensemble des orientations de l’avenir du territoire, et de mobiliser les gens autour d’un projet commun. Chaque communauté a sa propre définition de la qualité de vie. Et les critères pour l’évaluer varient énormément d’une municipalité à l’autre. Dans un village rural, on peut privilégier l’accès aux grands espaces. A contrario, dans une métropole, la proximité des services et la qualité des transports en commun sont des aspects déterminants. La consultation permet aux citoyens d’exprimer leurs aspirations, afin de dessiner ensemble les axes du chemin à emprunter.
  • C’est aussi une occasion de recueillir une grande variété d’idées pour le développement du quartier, de la ville ou de la municipalité régionale de comté (MRC). Ce qui est toujours précieux dans une démarche de planification stratégique. Bien sûr, il y aura par la suite, des arbitrages à faire en fonction des priorités et des budgets. Mais il ne faut pas se censurer ! Un projet mal ficelé ou une idée loufoque peuvent, lorsqu’on les retravaille ou qu’on les jumelle avec d’autres idées, devenir vraiment porteurs.

Le développeur économique effectue habituellement la planification stratégique avec des acteurs publics et du milieu des affaires. Comme la consultation citoyenne implique un changement d’échelle dans le nombre de participants à la réflexion, les ateliers traditionnels (focus group, world café ) se prêtent difficilement à l’exercice.

Comment récolter la parole du citoyen ?

Pour interpeller le citoyen, sans outrepasser le rôle de la ville, le développeur économique peut avoir recours à différents moyens de communication.

  • Le sondage

Outil classique, il demeure un excellent moyen pour la population de se positionner sur des questions clés. Nous l’avons utilisé dans le cadre de la planification stratégique d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières, l’organisme responsable du développement économique de la municipalité. L’enjeu de cette consultation ? Demander aux habitants si le développement durable devait être un critère de choix majeur pour les orientations à venir.

Pour faciliter l’accès au citoyen et respecter le caractère démocratique de la démarche, le sondage était disponible en ligne, et aussi en version papier dans différents lieux publics (ex. bibliothèques).

  • L’assemblée en ligne

L’objectif est de proposer une discussion lors d’un événement en ligne, sur une plateforme comme Facebook Live, par exemple. C’est l’option que nous avons choisie pour la consultation publique de la ville de Terrebonne, en complément d’un sondage. La population avait la possibilité de liker, de commenter en direct, mais aussi en différé à la suite de l’enregistrement.

La conversation numérique a l’avantage de permettre à tout le monde de chatter en temps réel, sans cacophonie, ce qui favorise l’émergence des idées. Et pour qu’elle se passe de façon optimale, voici quelques conseils ;

    1. Être clair dans le mode d’emploi de connexion à l’événement ;
    2. Penser à un point de visionnement dans un/des lieux publics pour ceux qui n’auraient pas d’accès internet ;
    3. Instaurer des règles du jeu dès le départ, en avertissant les participants que tout dérapage entrainera un blocage de la personne.

 

  • L’assemblée, version présentiel

De par sa proximité, cette forme d’atelier de réflexion peut être très fructueuse pour les très petites municipalités, mais est aussi utilisée par des villes plus importantes. De toute évidence, le contexte sanitaire de la COVID-19 n’incite pas à mener ce type de réunion de travail présentement.

À travers ces outils, le développeur économique a l’opportunité de se rapprocher du citoyen, qui n’est pourtant pas son interlocuteur habituel. Quels sont les impacts de cette nouvelle collaboration sur sa mission ?

Un indicateur précieux pour le développeur économique

Recueillir l’opinion d’une population sur une stratégie de développement économique donne de la profondeur à la mission du développeur économique. Cela l’incite à « sortir de sa bulle » pour avoir une meilleure vision de la réalité du terrain.

À la suite d’une consultation citoyenne, il est capable de mieux cerner l’identité et le caractère de son territoire. Quel est son positionnement ? Quelles sont les valeurs de ses habitants ? La collectivité est-elle ambitieuse dans ses projets, ou plutôt conservatrice ? Autant de questions qui rendront son accompagnement plus pertinent et plus efficace.

Ce nouveau dialogue lui permet aussi d’établir des liens entre les visions d’affaires et citoyenne. Cela favorisera le compromis dans l’élaboration de stratégies à court, moyen et long terme.

On l’aura compris, le rôle du développeur économique n’est pas d’imposer une vision du développement économique du territoire lors d’une consultation citoyenne, mais bien de prendre en compte la diversité des points de vue. Ce mécanisme de discussion et d’échange lui ouvre des perspectives différentes pour assumer des responsabilités toujours plus étendues.

En savoir plus sur la profession de développeur économique.

Codéveloppement : s’entraider pour mieux avancer

Codéveloppement en développement économique

Espace Stratégies et LGP sont en train de réaliser la première édition de leurs ateliers virtuels de codéveloppement avec deux groupes pilotes. L’objectif ? Aider des développeurs économiques à travers le Québec à résoudre une problématique grâce au partage d’expériences d’autres participants.

 

Pourquoi une telle initiative ?

Ces ateliers de codéveloppement sont nés d’un double constat :

  • D’abord — et c’est naturel — beaucoup de développeurs économiques se bâtissent un réseau de proximité. Mais peu d’entre eux connaissent des professionnels qui occupent le même rôle dans d’autres régions du Québec.
  • Aussi, quand les développeurs économiques font face à des situations problématiques avec un client, leur équipe, ou un partenaire par exemple, ils hésitent souvent à consulter leurs homologues pour trouver des solutions. Par peur de paraître incompétents, ou simplement par peur de déranger.

« L’idée derrière le codéveloppement en mode virtuel, c’est de briser cet isolement des développeurs économiques. D’enrichir les discussions en provoquant des occasions de rencontres régulières avec des personnes vivant des réalités similaires. »

Nancy Guay, consultante et associée chez Espace Stratégies 

 

En quoi consistent les rencontres ?

Le format

  • 5 rencontres virtuelles de 90 minutes, toutes les 3 semaines.
  • Deux groupes de 10 personnes sont constitués: l’un consacré aux postes de direction, l’autre à des conseillers et conseillères. Les participants proviennent de MRC, d’OBNL ou de regroupements spécialisés dans le développement économique.
  • Pas de frontière géographique pour se joindre aux ateliers. Le format virtuel a permis de réunir des professionnels de Pontiac jusqu’à la Côte-Nord lors de la première édition !

Le déroulement

À chaque séance, deux participants sont invités à partager leur problématique. Le reste du groupe pose ensuite des questions et formule des pistes de solutions. En plus des deux facilitateurs de LGP, nos deux associés, Nancy Guay et Jocelyn Gagnon, facilitent les échanges afin de relancer la discussion et ajoutent leur expérience du métier à la réflexion collective

À l’issue des 90 minutes, le groupe a permis de co-créer un plan d’action succinct pour chacun des deux participants. Ils sont ensuite libres de l’appliquer et de faire un retour sur ses retombées à leurs partenaires de codéveloppement.

 

Quels avantages à participer à un groupe virtuel de codéveloppement en développement économique ?

1. Surmonter un obstacle professionnel en tirant profit de la force du groupe.

Dans un cadre bienveillant et confidentiel (aucune prise de note formelle, et des consignes et outils adaptés), chaque développeur économique bénéficie des idées et du point de vue extérieur des autres participants.

2. Étendre son réseau sur tout le territoire

Rares sont les occasions d’entrer en relation avec des développeurs économiques si éloignés géographiquement. Réunir une telle diversité de participants dans une activité de ce type aurait été difficile en mode présentiel. La pandémie aura au moins eu l’avantage d’ouvrir les possibilités de réseaux d’échange en ligne.

 

Bientôt une nouvelle édition ?

De nouvelles cohortes devraient voir le jour, en fonction des besoins exprimés par les développeurs économiques québécois. L’initiative vous intéresse ? Restez à l’affût de nos actualités sur LinkedIn et des événements de l’APDEQ, partenaire de diffusion de cette initiative d’Espace Stratégies et LGP. Vous pouvez également nous contacter pour plus d’informations.

 

 

 

 

 

Projet « Signature innovation » pour les MRC

Votre MRC a-t-elle démarré son projet « Signature innovation » ?

Pas encore ? Vous ne savez pas vraiment de quoi il s’agit?

Ce qui suit va vous intéresser !

Nous vous expliquons en quoi consiste cette subvention du gouvernement provincial, comment l’obtenir, et comment lancer un projet différenciateur pour votre MRC. Lire plus