La stratégie dans votre entreprise en 4 conseils

Comment penser votre entreprise avec la stratégie ? Voici nos 4 conseils d’expert!

1. Faites la différence entre la stratégie et les opérations

Vous devriez vous poser la question à savoir si vous consacrez vos efforts aux bons endroits !

Vos opérations existantes représentent facilement 80 à 90% de vos efforts, sinon plus. Il faut garder à l’esprit qu’on devrait réserver des efforts d’au moins 10 à 20% pour la stratégie d’entreprise. Quand on parle de stratégie, cela comporte deux volets. D’abord, vous devez vous concentrer à bâtir vos capacités (innovation, embauche, nouvel équipement). Ensuite, vos derniers efforts doivent se concentrer sur vos initiatives de croissance (nouveaux clients, nouveaux marchés ou produits, développement des affaires).

Que cela soit au niveau de vos opérations ou de votre stratégie, vous devez également vous poser la question des ressources disponibles (finance, temps, ressources humaines) pour vous concentrer sur un nombre de projets réalistes et choisir les plus prioritaires.

2. Avoir une vision et un plan

Ces deux éléments sont essentiels si vous souhaitez atteindre vos objectifs. La vision permet à toutes les parties prenantes (actionnaires, gestionnaires, employés, partenaires) de comprendre vers où l’entreprise souhaite idéalement aller. Elle permet également d’établir des objectifs clairs. Le plan, quant à lui, est l’outil qui va permettre de structurer les objectifs que vous avez définis à court, moyen et long terme et de vous assurer de pouvoir les réaliser.

3. Avoir un plan B

Entre le plan et la réalité, cela ne se passe jamais comme prévu. Les entrepreneurs le savent pourtant bien, la réalité est toujours plus compliquée. C’est pourquoi il est important d’avoir un plan B, qui permet de gérer ou tout du moins de mitiger les risques et les imprévus. On néglige souvent l’importance d’avoir un ou des plans de contingence. Pourtant, c’est une condition essentielle qui permet à l’entrepreneur de lui donner des marges de manœuvre nécessaires pour réagir rapidement si le plan A ne se déroule pas comme prévu ou encore lui donner un meilleur pouvoir de négociation à la réalisation du plan A.

4. Bien communiquer à l’interne et faire ses suivis

On ne le dira jamais assez, mais la recette fondamentale du succès est de communiquer, communiquer et communiquer. Il est essentiel de mettre en place une structure souple, mais adaptée à chaque type de communication que l’on cherche à établir. On doit donc gérer différemment en fonction de chacun des suivis que l’on doit mettre en place. De plus, le rythme (ou encore la fréquence) des réunions sera différent d’un type à l’autre. Par exemple on utilisera des suivis trimestriels ou annuels pour la stratégie alors qu’on peut aller jusqu’à des suivis quotidiens au niveau des opérations :

  • Suivis sur la stratégie d’entreprise (changements de marchés, opportunités)
  • Suivis sur les plans d’action (difficultés, délais, allocation des ressources, budgets)
  • Suivis de gestion (ajustements des opérations, nouveaux clients)
  • Suivis des opérations (blocages actuels, utilisation des ressources)

Si vous souhaitez en savoir plus sur la stratégie (stratégie d’entreprise et développement économique), n’hésitez pas à me contacter : jgagnon@espacestrategies.com