La transformation numérique, impacts et obstacles (partie 2/3)

La transformation digitale est accessible à tous : quels avantages apporte t-elle? Certains facteurs lui seront bénéfiques et d’autres freineront son avancée, lesquels ?

Cet article est le deuxième d’une série de 3 articles sur la transformation numérique. Le premier porte sur le phénomène, son avancement au Québec et son impact selon les secteurs. 

Pourquoi l’intégration de la transformation numérique est importante pour tous ?

Pour la majorité des entreprises, la transformation numérique s’avère être une nécessité pour leur croissance future et leur survie.  

Amazon, Airbnb ou Uber sont des cas notables. En effet chacun est passé leader mondial de son secteur en quelques années. Ils doivent leur croissance exceptionnelle au changement de paradigme que permet la transformation numérique. Au lieu de posséder du capital comme tous leurs concurrents établis (des hôtels pour Airbnb, des taxis pour Uber), ces visionnaires ont utilisé la technologie pour proposer du service (application mobile de réservation, service de livraison ultra-rapide). Ce faisant, ils possèdent la donnée et la relation client : le nouvel or noir. Les statistiques montrent ainsi que 73% des entreprises québécoises craignent l’arrivée de start-up bouleversant tout leur modèle d’affaires.

Au-delà de ces cas d’école, le principe reste le même pour des entreprises plus locales telles que BMR.  Spécialiste québécois de la vente de matériel de quincaillerie et de rénovation, BMR s’est réinventé face à la montée d’Amazon et aux évolutions du secteur du détail.  En effet, un changement majeur est à observer au niveau des ventes : désormais 60 % du processus d’achat se fait en ligne. Chez BMR, les représentants aux ventes traitaient l’ensemble des intérêts et questions des consommateurs jusqu’à peu.

À la suite d’un travail poussé de planification stratégique, incluant le volet de la stratégie numérique, BMR a su passer d’une entreprise qui n’avait pas de site internet en 2017 à une entreprise modernisée, efficiente et avec un positionnement fort. La chaîne a axé sa transformation sur les trois piliers suivants : Local – Digital – Humain

Pour en apprendre davantage sur la stratégie de BMR  

Quels sont les facteurs favorables et les obstacles à une bonne transformation digitale ?

La transformation numérique n’est pas un outil mais un véritable processus. Elle est à intégrer dans une stratégie globale d’entreprise pour être efficiente. C’est un enjeu de technologie et d’affaires. Les deux éléments ne peuvent pas être pris séparément et ne peuvent pas se faire l’un sans l’autre.

Comme pour tout changement majeur, pour réussir sa transformation numérique, il est recommandé d’y aller étape par étape. Il faut oser la simplicité et s’assurer que l’outil viendra améliorer la performance sans rendre la tâche plus compliquée.

Par ailleurs, les données digitales sont au centre d’un processus de transformation numérique. Sans données disponibles, l’utilisation d’outils d’analyse et d’optimisation est impossible. Connaitre la masse voire l’existence de données digitales disponibles est donc la première question à se poser lorsqu’une organisation attaque cette réflexion. De plus, il faut avoir la capacité d’analyser et de traiter ces données par la suite. Or, le manque d’expertise et de ressources sont cités comme des obstacles importants à la transformation digitale.

Intégrer une personne spécialisée dans le domaine ou nouer des partenariats à l’extérieur est incontournable. Selon le panel réalisé à l’occasion du salon de la transformation numérique, 50% des entreprises citent le manque de main d’œuvre qualifiée sur le sujet comme obstacle majeur, juste après la pénurie générale de main d’œuvre.

Enfin, la résistance au changement est déterminante pour 48% des interrogés.

Cependant, il est possible de contourner ces éléments et d’engager une transformation numérique étape par étape.

À venir “Les étapes d’une transformation numérique réussie” (article 3/3)