Qu’est-ce qu’un développeur économique ?

Savez-vous ce que fait un développeur économique ? Quel est son rôle et quelles sont ses responsabilités ? Au Québec, cette profession s’est considérablement transformée au cours des dernières décennies. D’aménageur de zones d’activités, le développeur économique 4.0 est aujourd’hui devenu un véritable créateur d’opportunités.

Mais avant de faire un gros plan sur ce professionnel, savez-vous vraiment en quoi consiste le développement économique d’un territoire ?

Développement économique : au-delà de la croissance

Contrairement à une idée reçue, le développement économique ne se limite pas à la croissance économique d’un territoire. Elle n’en est qu’une composante parmi bien d’autres.

La notion de développement économique évolue constamment depuis le milieu du XXe siècle. Cette évolution est due à la prise en compte de nouveaux critères d’évaluation, et à la complexification du contexte d’affaires pour les entreprises comme pour les territoires. En tant que praticiens spécialistes en développement économique, voici l’une des définitions auxquelles nous adhérons :

« Le développement économique désigne les évolutions positives dans les changements structurels d’une zone géographique ou d’une population : démographiques, techniques, industriels, sanitaires, culturels, sociaux, etc. De tels changements engendrent l’enrichissement de la population et l’amélioration des conditions de vie. C’est la raison pour laquelle le développement économique est associé au progrès. »

Source : Wikipédia.

La mission d’un développeur économique est donc de servir un territoire sur la base de ces objectifs, en collaboration étroite avec les entreprises et leurs écosystèmes.

Pour qui travaille le développeur économique ?

Vaste question ! Au Québec, le développement économique local d’un territoire relève de la compétence des municipalités régionales de comté (MRC) et des villes et agglomérations exerçant certaines compétences des MRC. Depuis l’adoption du projet de loi n° 28 en avril 2015, elles ont le choix d’exercer elles-mêmes cette compétence, ou de la confier à un OBNL. Ce sont aujourd’hui ces structures que nous accompagnons dans leurs démarches stratégiques.

Portrait de la situation des structures en développement économique au Québec deux ans (2017) après l’adoption de la loi 28.

Villes et MRC qui ont... (en %)

  • intégré un service de développement économique à leur organisation - 55%
  • adopté un modèle hybride service de développement économique et OBNL - 18%
  • délégué le développement économique à un OBNL - 27%

Le professionnel local du développement économique trouve « physiquement » sa place dans l’un de ces modèles d’organisation. Mais son rôle l’amène à côtoyer, accompagner et connecter les divers acteurs (institutionnels, économiques, sociaux, citoyens, etc.) d’un écosystème bien plus vaste.

Des appellations, des expertises et des niveaux d’intervention variés

Conseiller en développement économique, en exportation, en financement d’entreprises : toutes ces appellations font partie de la grande famille du développeur économique.

L’étendue et la complexité des mandats ont amené la profession à se spécialiser :

  • Par champs d’expertise: démarrage ou repreneuriat d’entreprise, export, gestion immobilière, urbanisme, etc.
  • En fonction des compétences : conseil stratégique, gestion de projet, agent de réseau, etc.
  • Par niveaux d’intervention, avec des développeurs économiques de première ligne (en contact direct avec les entreprises sur le terrain), et de deuxième ligne (sollicités pour leur expertise spécialisée).
  • Selon les zones géographiques: on parle ici du développement économique local, régional ou macroéconomique (planification et gestion de programmes au niveau provincial et national).

Le portrait du développeur économique est-il plus clair pour vous ? Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’Association des professionnels en développement économique du Québec (APDEQ). Espace Stratégies y intervient régulièrement lors de formations, de webinaires et d’événements pour y partager son expérience en accompagnement stratégique des organismes de développement économique québécois et canadiens.

Lire aussi : Les écosystèmes d’affaires.