Le développeur économique 4.0 : un créateur d’opportunités

Une nouvelle facette du rôle du développeur économique voit le jour avec l’innovation dans les technologies et les pratiques d’affaires. Doté de nouveaux outils, ce professionnel a aujourd’hui la capacité de proposer aux organisations des opportunités « hors cadre ».

Des perspectives auxquelles elles n’auraient jamais pensé. Qu’est-ce qui caractérise ce développeur économique 4.0 ? Quelle valeur ajoutée apporte-t-il dans un contexte d’affaires de plus en plus complexe ?

Devancer les besoins des acteurs économiques

Traditionnellement, le développeur économique est à la remorque des projets de son client. Pour mener ses interventions, il part d’un besoin de l’entreprise comme s’implanter (achat d’un terrain, construction d’une usine) ou croître grâce à un accompagnement (recherche d’investissements, accès à des subventions pour l’innovation, aide au recrutement, à l’exportation, etc.). D’autre part, il s’est mis progressivement à jouer le rôle d’agent de réseau dans les écosystèmes d’affaires . Il devient ainsi celui qui connecte les acteurs pour résoudre ensemble une problématique commune.

Aujourd’hui, le développeur économique franchit une nouvelle étape. Grâce, entre autres, à l’apport des technologies, il peut aller au-delà des besoins exprimés par les entreprises. Adopter une démarche proactive qui leur donne accès à des opportunités de croissance radicalement nouvelles. Ce nouveau niveau d’intervention, c’est ce que nous appelons le développeur économique 4.0.

Déceler des opportunités hors cadre

De quelles opportunités parle-t-on ici ? De celles que l’entrepreneur n’est pas en mesure de percevoir à travers ses créneaux traditionnels (ses réseaux professionnels, fournisseurs, clients, partenaires, ou même ses concurrents). On ne parle donc pas d’opportunités s’inscrivant dans la continuité des affaires, mais de celles qui impactent le modèle d’affaires de l’entreprise en profondeur.

Prenons le cas des symbioses industrielles. Ces initiatives sont des exemples privilégiés de naissance de ces opportunités. À travers le Québec, plusieurs maillages d’entreprises se forment autour d’une idée : les matières résiduelles des unes peuvent être des intrants pour la production des autres. Un savoir-faire est nécessaire pour faire ces connexions gagnantes, et il peut se trouver entre les mains d’un développeur économique spécialisé.

Ces opportunités hors cadre, on les retrouve par exemple dans la transformation des chaînes d’approvisionnement. La pandémie de COVID-19 nous fournit plusieurs exemples d’entreprises qui ont revu leur chaîne logistique pour faire face à un marché en souffrance (ex. les entreprises de la mode qui se sont mises à produire des blouses médicales). Sans schématiser à outrance, les entreprises ont parfois besoin d’un apport extérieur pour effectuer ce pivot, et accéder à de nouvelles opportunités de croissance.

Enfin, la technologie facilite la détection de ces opportunités. La puissance de l’analytique combinée à l’intelligence artificielle permet d’entrer dans des outils comme Linkki Solution un grand nombre de données, d’établir des liens et de produire des insights à haute valeur ajoutée pour les organisations, comme pour les territoires. Cette solution de développement économique intelligent est l’exemple parfait des outils que peut utiliser le développeur économique 4.0, notamment pour aider les entreprises qui n’ont pas les moyens d’exploiter le haut potentiel de ces technologies de pointe.

Le développeur économique 4.0 : une spécialisation

Cette facette de la profession est encore relativement nouvelle et complexe à mettre en place dans les structures de développement économique.

Complexe en matière de positionnement pour le développeur économique, qui ne peut se substituer à un promoteur, ou aux entrepreneurs eux-mêmes. Complexe aussi parce que le 4.0 nécessite une infrastructure de veille, des compétences techniques spécialisées, des savoir-faire pointus et de l’agilité au niveau des interventions.

Par conséquent, seule une frange des développeurs économiques sur le terrain va se spécialiser dans la détection d’opportunités. Ils travailleront de concert avec les développeurs économiques œuvrant dans toutes les autres couches nécessaires, et complémentaires, du développement économique (le 1.0, le 2.0 et le 3.0 que nous avons décrit plus haut).

Partagez-vous cette vision de l’évolution du développement économique ? N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter !